06 27 11 75 18 contact@placedesliens.com

Trop d’entreprises françaises voient encore les universitaires comme de doux dingues mais il est temps de tordre le cou au cliché de ces professeurs Nimbus obnubilés par leurs tubes à essai !

Vous cherchez des collaborateurs innovants et autonomes, capables de se confronter à des sujets ardus, mais aussi doués pour le travail en équipe ? Des personnalités dotées d’un bel esprit critique et d’une grande rigueur intellectuelle ? Optez pour un docteur ! Contrairement à une idée reçue, le plus haut diplôme d’Etat forme peut-être mieux que tout autre aux soft skills et aux compétences transversales.

Un docteur est avant tout un chercheur qui imagine des solutions novatrices pour résoudre des problèmes complexes. C’est souvent aussi un chef de projet multicarte qui a contribué à l’écriture d’articles dans de prestigieuses revues, a participé à l’organisation de colloques internationaux, etc.

10 bonnes raisons de recruter un docteur

Comme le souligne l’Université de Bordeaux Montaigne, los docteurs savent :

  1. Travailler dans un environnement complexe et gérer des problèmes qui le sont tout autant : autrement dit, s’adapter et réagir plus vite que les autres.
  2. Innover dans un univers concurrentiel, où l’internationalisation des marchés stimule la créativité opérationnelle
  3. Appliquer des méthodes et des procédures rigoureuses pour des résultats efficients
  4. Piloter les projets de A à Z
  5. Évaluer l’investissement (faisabilité, délais, coûts…) et faire preuve de stratégie dans l’atteinte de leurs objectifs
  6. Assurer la communication vers l’extérieur, en produisant des modèles explicatifs, en présentant leurs résultats aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, ou encore en formant des publics variés (salariés, confères, étudiants, etc.)
  7. Travailler en équipe et veiller aux échanges interpersonnels ; manager des collaborateurs le cas échéant
  8. Faire preuve de maturité et de polyvalence sur des projets aux enjeux complexes
  9. Œuvrer en réseau interdisciplinaire et multiculturel ; travailler avec des experts de différents domaines
  10. Maîtriser au moins une langue étrangère pour faciliter les échanges interprofessionnels et la diffusion des savoirs et méthodes complexes vers des publics hétéroclites

Le recrutement des jeunes docteurs : une solution malgré tout plébiscitée par les entreprises

Embaucher un jeune docteur ou un doctorant peut donc représenter pour votre entreprise un véritable atout, tant pour ses compétences hors normes que pour le financement de l’opération. Entre le financement CIFRE durant ses études, et la majoration du CIR dès le passage de sa thèse, vous avez beaucoup à gagner.

Crédit d’impôts Recherche (CIR)

Le crédit d’impôt recherche (CIR) est une mesure générique de soutien aux activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, sans restriction de secteur ou de taille. Ainsi, les dépenses imputables à l’embauche des jeunes docteurs peuvent être prises en compte à 200%.

Une formule longue : la CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche)

Il s’agit d’un dispositif pouvant bénéficier à tous les secteurs d’activités, comme par exemple celui de l’édition, de l’information, des services artistiques et spectacles ou encore le service de l’éducation, etc. Concrètement, il s’agit d’une convention signée entre une entreprise, un doctorant et un laboratoire de recherche public. En pratique, l’entreprise confie une mission de recherche au doctorant en début de thèse (CDD 36 mois ou CDI), mission qu’il réalisera en partenariat avec le laboratoire de recherche et qui lui servira de support à sa thèse (3 ans).  L’entreprise perçoit une subvention annuelle de 14 000 € pendant ces 3 ans, de la part de l’Association Nationale Recherche et Technologie (ANRT) pour le compte du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui finance le dispositif CIFRE.

À noter qu’un cumul CIFRE + CIR est possible (sous conditions).

Une formule courte : les doctorants-conseils

Ce dispositif concerne les entreprises, collectivités territoriales, administrations, établissements publics, associations, ou encore les fondations.

Vous pouvez faire appel à un doctorant contractuel (contrat doctoral, contrat Région) pour une mission d’expertise d’une durée annuelle de 32 jours maximum, répartis selon les besoins. La mission peut être sans lien direct avec le sujet de thèse du doctorant, mais se situe dans son domaine de compétences. Les entreprises peuvent ainsi bénéficier de personnel hautement qualifié et des ressources de l’université, y compris de ses laboratoires. L’Université se charge d’encadrer juridiquement la mission. Cumul avec le CIR possible (sous conditions)

Besoin d’accompagnement à Lyon ?

Le MEDEF et l’Université de Lyon se sont associés pour aider les entreprises dans les différentes démarches :

http://doctorentreprise.universite-lyon.fr/entreprise/recruter-un-doctorant-315647.kjsp