06 27 11 75 18 contact@placedesliens.com

Et si on économisait toute cette énergie dépensée à chercher de nouvelles compétences en regardant un peu mieux celles dont on dispose déjà en interne, au sein de l’entreprise ?

Un départ à la retraite, une démission, un accroissement d’activité… on passe souvent à l’étape recrutement externe sans se poser de question. Bien entendu, il est rare d’avoir à disposition dans l’entreprise la personne idéale pour prendre le poste à pourvoir immédiatement en cochant 100% des cases. Mais, votre candidat externe coche-t-il toutes les cases ? Ne faut-il pas l’intégrer, le former au produit, au fonctionnement interne, aux outils spécifiques ?

Diffuser une annonce en interne ne coûte pas grand-chose : puisqu’on recrute, on définit le poste, on calibre le besoin, on formalise une annonce, on reçoit et on trie les candidatures… pas davantage d’énergie qu’en externe.

Bien entendu, il est cette fois nécessaire de recevoir tous les candidats en entretien, même les moins pertinents. Mais le nombre de candidats est souvent moindre qu’en externe et ce temps n’est pas perdu ! Cette étape permet d’apprendre beaucoup de choses sur le parcours professionnel antérieur du collaborateur et de mieux connaître ses attentes en matière d’évolution ou de formation.

Et si personne ne se manifeste ? là aussi, on apprend : est-ce que le poste à pourvoir est dévalorisé en interne ? est-ce que personne n’ose postuler ? est-ce que le mouvement est perçu comme un risque ?

Et si personne ne convient à nos critères ? l’entretien est l’occasion de bien expliquer ce qu’on cherche (les raisons en seront vite comprises depuis l’intérieur) et donc le refus sera compris objectivement. La frustration ou la déception peuvent bien entendu se manifester, mais c’est aussi une bonne manière de permettre son expression : en effet, un salarié persuadé de pouvoir prendre la succession de son collègue sur le départ vit rarement bien l’arrivée d’un candidat externe dans l’équipe. Alors qu’en ayant pris le temps d’écouter ses motivations et d’expliquer le besoin, on apaise la situation, on comprend et on construit la suite ensemble !

Et si ça marche ? alors, on gagne sur tous les tableaux ! Une mobilité interne coûte objectivement moins cher qu’un recrutement externe. Mais au-delà de l’aspect financier, on met en mouvement le personnel, on crée des liens nouveaux entre les services, on permet l’ouverture, on facilite la communication, on multiplie les compétences… bref, pourquoi attendre ?